Agence de voyage réceptive

Partir à la découverte du pays basque

Réservation

* Réserver votre séjour sur mesure maintenant

Villes et villages

VILLAGES BASQUES

  • histoire architecture basque
  • visiter ainciart
  • découvrir ainhoa
  • voyage baigorry
  • visite organisée ciboure
  • visiter la ville d’espelette
  • aller à irulegi
  • découverte des maisons basques
  • se rendre à saint jean pied port
  • voyage organisé st jean
  • dormir à saint jean

PRESENTATION

L’arrière pays, loin de l’agitation de la côte, conserve une forte identité. De petites villes, des villages éparpillés entre les collines et les vallées colorent le paysage de leurs maisons aux façades pimpantes rouge et blanche, verte et blanche, bleu et blanche. On passera par Arcangues, Itxassou, Espelette, Aïnhoa ou encore Sare.

En s’enfonçant vers les premiers escarpements pyrénéens, voici le village typique de Bidarray, perché sur son promontoire, face aux imposantes crêtes d’Iparla ; puis découvrons St Etienne de Baïgorry, au cœur du vignoble d’Irouléguy. En remontant la Nive nous arrivons à St-Jean-Pied-de-Port ville fortifiée située au pied du col de Roncevaux, elle est la dernière étape française du Chemin de St Jacques de Compostelle avant la montagne et l'entrée en Espagne.

Esprit Basque vous accompagne, partons flâner dans ces merveilleux villages, allons à la rencontre des producteurs locaux, et des artisans ; au programme visites d’une fromagerie, d’une pisciculture de truites, d’un saloir à jambon, d’un créateur de makila, et tout le long du chemin profitez des merveilleux paysages basques.

Un peu d'histoire sur le makila

Le makhila ou makila est un bâton de marche doublé d'une arme appartenant à la culture et à la tradition basques.

Le makhila (du latin bacilla) est le bâton de marche du Basque et non un bâton de berger, qui était généralement remis à l'adolescent pour marquer son entrée dans le monde adulte. Sa vocation défensive vient probablement du temps où les anciens Basques avaient un fort goût pour les lances, demi-piques et dards divers. Dans les temps plus récents et plus pacifiques, les Basques se dotèrent d'une canne robuste, pratique et bien équilibrée, mais aussi d'un compagnon de route, la pointe du makhila étant alors disponible en cas de coup dur. Le makhila est un objet usuel personnel dont la longueur doit être adaptée à la taille de la personne. Il peut aussi être offert en signe d'honneur.

Le makhila symbolise une façon de vivre, de penser et d'honorer. Chaque pièce est unique et personnalisée par l'inscription sur le pommeau du nom, du prénom et de la devise du propriétaire, traduite en basque. D'innombrables makhilas d'honneur ont été fabriqués dans l'atelier basque et offerts aux plus grandes personnalités

N’hésitez pas à découvrir l'ensemble de nos prestations sur notre site et contactez-nous pour votre séjour personnalisé.
Réservation

* Réserver votre séjour sur mesure maintenant